Credits image :
Une vespasienne est un urinoir public pour hommes, inutilisables par les femmes, généralement placé sur les trottoirs ou dans des aires publiques telles que les parcs. Pourquoi Vespasienne ?

Vespasien, empereur romain, prend le pouvoir en l’an 69 après J.-C., après une période troublée sur le plan politique. Il ne faut pas oublier qu’en 64 après J.-C., sous le règne de l'empereur Néron, un grand incendie frappe la ville de Rome, sévissant pendant 6 jours et se propageant pratiquement dans toute la ville.

Rome ayant été beaucoup abîmée, Vespasien lance des travaux architecturaux, comme par exemple le chantier du Colisée en 70.
Il installe des urinoirs publics dans la ville. Sans doute pour que ses sujets puissent satisfaire calmement et en toute hygiène des besoins naturels… Mais pas que ! En effet, les caisses de l’état sont vides.

Vespasien crée de nouveaux impôts allant jusqu’à en mettre un sur… l’urine. Les gens ne peuvent plus uriner hors des urinoirs publics, et doivent payer pour utiliser les endroits prévus à cet effet. Et pas de petit profit : l’état vend l’urine récoltée pour la vendre aux teinturiers ! Ces derniers l’utilisent pour préparer les étoffes avant de les mettre en couleur ou, quelquefois, pour dégraisser les laines, les étoffes, et ouvrages faits de laine.

Moqué pour cet impôt, Vespasien aurait répondu : "L'argent n'a pas d'odeur", phrase devenue proverbe…  

En 1834, des urinoirs sont construits sur la voie publique, à Paris, par le préfet de la Seine, le comte Claude-Philibert de Rambuteau. Il en fait installer près de 500. Les gens opposés au projet les baptisent bien vite « Colonne Rambuteau ». Le préfet lance l’expression « Colonne Vespasienne », en référence à l’empereur Vespasien.

À Paris, en 1980, les vespasiennes laissent la place aux sanisettes, également adaptées à un usage féminin.

Dans l'image :
Musée Carnavalet, Paris - Photos de Charles Marville (1813-1879) :
 - Vespasienne, pont d'Arcole, 4ème arrondissement, Paris
 - Vespasienne, boulevard de Sébastopol, devant le nº7, 1er arrondissement, Paris
Musée d'Art et d'Archéologie de Senlis :
 - Buste de Vespasien, marbre, 2e moitié du 1er siècle
Musée du Louvre, Paris :
 - Vespasien, 1800 - 1815 
Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris