Rencontre avec Véronique Guichard
Credits image :
Le site Arty-Buzz, dont toutes les visites sont disponibles sur Mes sorties culture, propose des visites guidées insolites dans Paris et également des visites guidées des meilleures expositions parisiennes, avec un petit privilège supplémentaire : celui de ne plus jamais faire la queue pour entrer !
Véronique est la très sympathique boss de cette entreprise d’un nouveau genre.
Elle nous a raconté l’origine de son projet et a partagé avec nous sa passion de l’art contemporain.
(découvrir les visites guidées de Arty-Buzz)

Bonjour Véronique. Il y a quelques années (en 2011), vous avez lancé le site Arty-Buzz, qui permet à tous les amateurs de belles expositions de profiter de visites guidées avec en prime un accès coupe-file. Qu’est ce qui vous a mené à la création de ce service ?

Tout est parti de la création d’une association culturelle en 2002, avec des amies rencontrées dans le cadre du cours d’histoire de l’art aux Ateliers des Beaux Arts de la Ville de Paris.
Après un cycle 3 ans de cours dans un groupe très sympathique, nous n’avions aucune envie de nous perdre de vue.  Nous avons  alors décidé de créer une association pour continuer à partager des moments artistiques et conviviaux. J’en ai été la secrétaire générale (bénévole) pendant des années. C’était passionnant et cela fonctionnait très bien. Et c’était aussi une position privilégiée pour découvrir l’univers des services culturels, dans la mesure où je voyais de plus en plus de gens insatisfaits de devoir faire la queue pour voir les grandes expositions parisiennes.

Parallèlement à cette activité associative, vous étiez salariée ?
Oui, avant l’aventure Arty-Buzz, je travaillais dans la communication, essentiellement dans le domaine du luxe, et notamment chez Cartier. J’ai d’ailleurs suivi de près la création  de la Fondation Cartier, et ce fut un vrai déclic pour moi : j’étais déjà sensible à l’art contemporain mais avec la Fondation je suis devenue une véritable passionnée.

Le grand public n’est pas toujours très réceptif à l’art contemporain, comment l’expliquez vous ?

Le manque de connaissances fait que souvent on se braque…l’art contemporain pose question, demande une boîte à outils pour accéder à sa richesse. Par ailleurs, il représente une certaine peur de l’inconnu puisque les codes habituels sont bousculés. Avec Arty-Buzz, c’est un créneau que nous souhaitons exploiter davantage,  la demande actuelle étant bien plus forte  pour des expositions plus « classiques ».

Revenons à nos moutons, justement : quel est le concept Arty-Buzz ?

Comme je le dis toujours, nous voulons apporter l’art sur un plateau d’argent. Avec les visites que nous proposons, nous couvrons une grande partie de l’offre culturelle, avec les meilleures expositions de la saison. J’essaie également de proposer de plus en plus de visites en famille, et des visites insolites dans Paris …

D’après vous, qu’est ce qui fait une bon guide conférencier ? Comment les choisissez vous ?
Quelqu’un qui connaît bien son sujet, qui s’adapte à son public, qui a de l’humour et qui rend la visite didactique et conviviale. Je connais très bien les différentes conférencières avec lesquelles je travaille. Parfois, pour des expositions très spécialisées (ex Jean-Paul Gaultier au Grand Palais l’an dernier) je fais appel à un conférencier du musée.

Que retirez vous de cette expérience de l’entrepreneuriat ?

C’est énormément de travail, je ne compte pas mes heures, mais par ailleurs c’est très enrichissant, tant d’un point de vue humain que pour l’expérience. On apprend tous les jours !

Vous m’avez dit plus tôt avoir développé un goût particulier pour l’art contemporain, pour quelle raison? Quels artistes font partie de votre panthéon personnel ?

L’art contemporain me procure beaucoup d’émotions, plus que l’art « classique ». Par exemple, j’adore Pierre Soulages http://www.pierre-soulages.com/
Laurent Grasso, http://laurentgrasso.com/
http://www.arty-buzz.fr/lobservatoire-de-lespace-le-laboratoire-arts-sciences-du-cnes-presente-solar...

Gérard Garouste aussi http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/peinture/gerard-garouste-quand-la-peinture-est-un-chemin-a-la-fondation-maeght-222731

Chez Soulages, ce qui me fascine c’est sa façon de travailler le noir…quel que soit le point de vue, les effets vibratoires sont sensationnels. C’est extraordinaire de provoquer des émotions à partir du noir ! Chez Garouste j’aime le côté onirique, cet univers riche, métaphysique, mais aussi ses couleurs magnifiques qui éclatent dans des toiles de grande dimensions.

Quels sont vos coups de cœur du moment parmi les expositions actuelles?

L’exposition Warhol est vraiment superbe, je la recommande tout particulièrement
http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-warhol
Pour découvrir l’exposition Warhol avec une visite guidée, cliquez ici

J’ai beaucoup aimé Picasso.mania : découverte d’artistes contemporains, compréhension du dialogue entre les artistes contemporains et Picasso et de son influence. C’est un peu dommage que l’exposition soit boudée du public.
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/picassomania
Pour découvrir Picasso.mania avec une visite guidée, cliquez ici

Et vos découvertes les plus fraiches ?
Hier je suis allée voir l’exposition d’une artiste, Milène Guermont, que j’ai la chance de connaître un peu à titre personnel. Elle est ingénieure et artiste, et n’a que 34 ans.
http://www.mileneguermont.com/fr/actualites/82-cristaux
Son exposition au musée (méconnu) de Minéralogie qui se niche à l’Ecole des Mines est visible jusqu’au 19 mars 2016.
Elle y fait chanter, parler, rire le béton…Son histoire, c’est celle d’une « synesthésie[1] » avec le béton ! A l’école des Mines, elle présente une sélection des ses œuvres, dont une œuvre en forme de cristaux, dans laquelle elle a incorporé des enregistrements de bruits urbains captés à Sant Denis. En caressant l’œuvre, les  visiteurs déclenchent un des sons enregistrés, mais jamais le même : cela dépend du champ électro magnétique de chacun !

Une autre de ses œuvres, « Phares » est exposée actuellement sur la place de la Concorde en ce moment. C’est une structure pyramidale sur laquelle se trouve une cascade de petits phares. Le 14 février, à l’occasion de la Saint-Valentin, chacun pourra interagir avec l’œuvre : en posant sa main dessus, elle captera votre pouls et les battements de votre cœur feront s’illuminer les phares en rythme…
http://www.mileneguermont.com/passe/77-exposition

Cela me fait penser à la collecte d’enregistrements de battements de cœur de Boltanski en 2011, au Grand Palais…Une même inspiration poétique ?
http://inferno-magazine.com/2011/10/05/boltanski-les-archives-du-coeur/

Oui c’est vrai, il y a des points communs : d’ailleurs j’avais enregistré le mien, il a peut-être été écouté sur l’île japonaise de Teshima, où les archives des battements de cœur ont été stockées depuis !



[1] La synesthésie (du grec syn, avec, et aesthesis, sensation) est un phénomène neurologique par lequel deux ou plusieurs sens sont associés.   
Ecrivez à la rédaction : szannad@messortiesculture.com

Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris