Reblochon, de la fraude fiscale...
Sous l'Ancien Régime, le Tiers Etat est accablé d'impôts en tout genre :
 - la gabelle, impôt sur le sel, capital à cette époque pour la conservation des aliments,
 - la dîme, à payer au clergé,
 - la capitation, impôt direct imposé par Louis XIV pour financer les guerres
 - la taille, impôt direct, très impopulaire dû au fait que les bourgeois des grandes villes, le clergé et la noblesse en sont affranchis
 - ....

En Savoie, un droit dit "d'Ociège" est aussi payé par les paysans aux propriétaires en échange du droit de faire paître leurs vaches sur les terres. Cet impôt est calculé sur la quantité de lait produite en une journée par le troupeau.

Mais les paysans trouvent bientôt une astuce : ils ne traient plus complètement les vaches, laissant du lait dans leur pis. Ce qui fait moins d'impôt à payer, car moins de lait présenté au contrôleur. Une fois que le contrôleur est parti, ils peuvent finir de traire les vaches.

Cette deuxième traite s'appelle "reblocher".

Le lait fourni par cette deuxième traite n'est pas très abondant, mais il est riche en crème, parfait pour faire du fromage. Ainsi est naît le reblochon...

Après une visite d'un Musée dédié au Fromage, ou d'une fromagerie de Savoie, vous ne verrez plus le reblochon du même œil.


Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris