Comment visiter un musée et aimer ça
Credits image :
L’équipe de Mes sorties culture a particulièrement apprécié ce plaidoyer fervent et anti conventionnel en faveur de lieux de culture ouverts, vivants, garants d'ouverture d'esprit et d'échanges féconds. Son auteur nous y rappelle les vertus essentielles de l’art pour le visiteur – réflexion, remise en cause, provocation, éveil de questions existentielles - sans jamais oublier sa dimension principale : le plaisir !

Si vous vous êtes déjà senti perplexe devant un tableau abstrait, intimidé dans une galerie ascétique et silencieuse, si vous êtes déjà sorti d'un musée frustré, épuisé ou avec le sentiment d'être passé à côté de l'essentiel, ce livre vous sera précieux. Et si vous ne fréquentez pas souvent les musées ou les expositions, il pourrait vous donner envie de tenter l'expérience!

À travers 32 doubles pages et des textes limpides, Johan Idema – consultant hollandais en innovation culturelle - nous invite à réfléchir sur notre rapport à l'art et surtout à nous détendre pour mieux apprécier ce qu'il a à nous offrir. À la façon d'un Daniel Pennac qui a décomplexé toute une génération de lecteurs en les autorisant à ne pas finir les livres ou à les lire dans le désordre, Idema donne au visiteur toutes les clés d'une visite réussie, qui ne vous laissera jamais sur votre faim.

Le principe directeur du livre est simple : dès que nous quittons notre position "passive", la visite du musée devient passionnante. Or, il y a mille et un moyens de devenir acteur de sa visite: Éveiller ses sens, accepter ses émotions - y compris les plus ambigües ou les plus désagréables -, tirer le meilleur de toutes les ressources cachées du musée (depuis les gardiens jusqu’à la boutique, en passant par les cadres des tableaux et la cafétéria), apprendre à regarder et à ralentir, prendre des photos ou demander à nos enfants de nous guider…. Autant de pistes que nous confie l'auteur, qui nous indique comment se fier à notre capacité à ressentir et à comprendre les œuvres, tout en reconnaissant que les musées eux mêmes ne facilitent pas toujours la tâche aux visiteurs.

Pour réduire la distance entre œuvres, artistes et visiteurs - c'est à dire nous - il y a pourtant une foule d'astuces simples à appliquer, en fonction de nos goûts et de notre propre hardiesse.

Deux idées nous ont particulièrement plu : celle de préparer une playlist - à écouter au casque - lors de sa visite, en explorant les correspondances plus ou moins évidentes entre l'art et la musique ; et une autre, plus audacieuse, qui consiste à parler aux autres visiteurs, à provoquer du dialogue : enrichir sa propre expérience grâce au regard de l'autre, quel meilleur moyen de saisir le sens d'une œuvre et d'enrichir ses propres ressentis?

Johan Idema est d'ailleurs un fervent défenseur des médiateurs culturels en  général et des guides en particulier. A la page 25, il expliquer comment inciter votre guide à vous livrer des pépites : "Ce n'est pas la visite qui importe mais le guide qui la dirige. Il peut rendre intéressante la pire des expositions." Il relève aussi un autre aspect de la visite guidée : l'importance de questionner son guide, de lui poser des questions "bêtes" qui ne le sont jamais, de lui demander quelle est sa propre opinion... "Un guide ne travaille jamais seul. En fait, c'est un joueur en équipe qui a besoin de vous et des autres visiteurs pour nourrir son excellence".

Ce petit livre ludique, à mi chemin entre guide pratique, humour et développement personnel, est à mettre entre toutes les mains, et après sa lecture…et à vous de jouer!

Comment visiter un musée et aimer ça
Johan Idema
Editions Eyrolles
13,90 € 


Pour découvrir un musée avec une visite guidée, cliquez ici
Ecrivez à la rédaction : szannad@messortiesculture.com

Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris