Provins, cité médiévale classée à l'UNESCO
Provins est un témoin authentique de l’histoire médiévale avec ses 58 monuments historiques classés ou inscrits !
C’est en 802 que les textes nous confirment que Provins est un lieu important puisque Charlemagne y envoyait ses “missi dominici”.
Provins, cité marchande dont l’opulence est convoitée, cité des trouvères, protégée par des remparts, brille de mille feux tout au long des XIIe et XIIIe siècles, époque des célèbres Foires de Champagne. Elle frappe sa propre monnaie : le denier provinois (reconnu pour sa valeur dans toute l’Europe médiévale).
 
PROVINS, TÉMOIN EXCEPTIONNEL DES FOIRES DE CHAMPAGNE.
On y échange des produits de toutes natures venus de tous les pays européens : laines, draps, vins, fourrures, teintures, orfèvrerie…
Les comtes de Champagne qui gouvernent la région comprennent dès l’An 1000 l’importance économique du commerce à longue distance, et savent tirer parti de la situation géographique des villes de Champagne.
 
PROVINS, TERRE D’INSPIRATION.
Au XIIe siècle, un passage du Roman de Renart est composé non loin de Provins.
Un siècle plus tard, Thibaud IV de Champagne, dit “le chansonnier”, s’affirmait comme l’un des plus grands poètes de son temps. De nombreux écrivains de passage à Provins évoquent cette cité à l’ombre de ses ruines : Victor Hugo, Honoré de Balzac, Prosper Mérimée, Jules Cousin, Marcel Proust, Paul Fort, Umberto Eco…








Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris