Pourquoi il faut visiter l'exposition "Le corps en mouvement" à la Petite Galerie du Louvre
Credits image :
 1-    Pour les œuvres exceptionnelles qui y sont exposées  

Véritable introduction aux trésors du musée, la Petite Galerie permet d’en découvrir la quintessence à travers des œuvres majeures. Pour ce thème du « corps en mouvement », les commissaires Jean-Luc Martinez (président-directeur du Louvre) et Benjamin Millepied (chorégraphe) ont associé leurs approches pour aider le visiteur à naviguer de l’Antiquité au début du 20è siècle, en passant par la peinture classique. Une statuette égyptienne, un tableau de Géricault, des statues de Degas, une sculpture de Calder (et bien d’autres merveilles) cohabitent et dialoguent autour de la thématique choisie.  

2 – Pour sa clarté  

Contrairement à une idée reçue, la Petite galerie ne s’adresse pas spécifiquement aux plus jeunes ; elle est simplement tous publics et idéale pour une visite en famille. L’espace de l’exposition, qui ne comprend que 4 petites salles, a été pensé pour rester aéré et accessible – quand une visite du Louvre peut sembler décourageante. Les cartels placés à côté de chaque oeuvre sont particulièrement didactiques, avec, à chaque fois, une explication de la technique utilisée par l’artiste et un focus sur un détail particulier. Pas besoin ici de maîtriser l’histoire de l’art ou un quelconque jargon pour comprendre les intentions des artistes ! Après cette « mise en bouche », si vous décidez de visiter un département du Louvre, vous aurez fait vos gammes.  

3 – Pour sa thématique « dynamique »  

C’est là un paradoxe particulièrement frappant : par définition, la peinture et la sculpture sont des arts « figés », qui ne permettent pas de transcrire le mouvement. L’avènement du cinéma sera à ce titre une véritable révolution. Avant, les artistes étaient naturellement contraints d’user de ruses techniques pour donner l’illusion du mouvement, parfois sans aucun réalisme. L’exposition permet de comparer les techniques employées, d’en juger l’efficacité, et surtout d’admirer la liberté créative des artistes.    

4 – Pour un voyage à travers la représentation du corps  

Au-delà de la subjectivité et du projet de chaque artiste, l’exposition donne un aperçu saisissant des codes artistiques propres à chaque époque, qui nous sont plus ou moins familiers. On comprend alors que le regard s’éduque et s’accoutume à des façons de représenter le corps et le mouvement : aujourd’hui, nous avons la chance de pouvoir comparer ces différentes expressions, et de décider lesquelles nous parlent le plus, en cherchant à comprendre pourquoi. Ces représentations nous racontent également l’histoire du corps : corps des femmes versus corps des hommes, canons de beauté variables selon les époques, déformations et idéalisations…  

5- Pour quitter un instant le monde des images "plates" et revenir à la matière  

Approcher les œuvres d’art – dont certaines ont plus de 2000 ans – c’est avant tout rencontrer la matière, et à travers elle, imaginer le geste et l’intention de celui qui l’a créée. La Petite Galerie vous offre cette opportunité sur un plateau : à vous de jouer !



Retrouvez toutes les visites guidées de cette exposition en cliquant ici

Retrouvez toutes les visites guidées du Louvre en cliquant ici
Ecrivez à la rédaction : szannad@messortiesculture.com

Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris