Les passages couverts de Paris
C’est entre la fin du 18ème siècle et le milieu du 19ème, que les passages couverts virent le jour. Leur forme architecturale et le rôle social qu’ils remplissent sont une réelle innovation qui marquera le 19ème siècle. Couverts par des verrières leur donnant une lumière particulière, ces passages renferment de nombreuses boutiques et ce sont précisément ces dernières qui les rendent séduisants.
Qu’il s’agisse de cafés, restaurants, salles de spectacle ou bien encore de commerces de produits luxueux, ce mélange d’univers est l’essence même des passages couverts qui offrent à leurs visiteurs, une balade hédoniste exceptionnelle. 

Aujourd’hui, il ne reste que dix-sept passages couverts parmi la soixantaine qu’a pu compter la capitale. Ils se trouvent pour la plupart sur la rive droite, principalement près des Grands Boulevards et contribuent encore et toujours au charme de Paris. 


Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris