La réalité virtuelle débarque au Muséum d'histoire naturelle!
Credits image :
Ce jeudi 21 décembre, j'ai eu la chance de tester en avant-première un tout nouveau dispositif du Museum d'Histoire Naturelle, qui a été nommé "Cabinet de réalité virtuelle" qui propose un voyage au cœur de l'évolution. Ce cabinet est le premier du genre en France, et il est amené à rencontrer un grand succès auprès de tous les publics (à partir de 12 ans).

Tout se passe dans un espace spécialement aménagé au 3è étage du Muséum, une pièce-cocon, toute en courbes. Chaque participant est séparé des autres par un rideau blanc, et un médiateur nous accompagne dans la mise en place du casque et des manettes, afin de nous aider à nous familiariser avec l'outil.  

Pourquoi utiliser  la réalité virtuelle pour parler d'évolution?
 

En matière de classification des espèces, bon nombre de concepts sont extrêmement abstraits et complexes. Le fait de passer par l'image et l'immersion en RV les rend soudain accessibles ; grâce à l'animation, je comprends instantanément que je suis un être parmi des milliers d'espèces vivantes, un maillon de la chaîne relié à tous les autres (et non une espèce qui serait une sorte d'"aboutissement de l'évolution", placé hiérarchiquement au sommet de l'échelle du vivant, comme on a encore tendance à le croire).  L'expérience, ici, est ouvertement didactique et le propos totalement universel, là où l'exposition dédiée aux bibliothèques à la BNF il y a quelques mois s'appuyait davantage sur l'imaginaire. Dans les deux cas, on voit que les technologies sont extrêmement abouties (Orange a été le mécène technologique de cette opération), et on peut imaginer mille et une déclinaisons au service de la culture et de la connaissance, là où jusqu'à présent ces outils servaient surtout à développer des jeux vidéos au game play de plus en plus virtuose et aux images de plus en plus bluffantes.  

Comprendre les liens entre les espèces
 

Le cabinet de réalité virtuelle propose trois volets d'exploration différents :  

 - Le Jeu des parentés permet d’explorer les liens entre trois espèces, présélectionnées par l’application, comme le rhinocéros, le lamantin et l’éléphant d’Afrique ou encore le requin marteau, le saumon rouge et l’homme (et je vous le donne en mille.. les plus proches ne sont pas ceux que vous croyez!).  

 - En mode Exploration, l’utilisateur peut interagir avec l’arbre du vivant pour visualiser, parmi les 459 espèces représentées dans l’application, des centaines d’espèces actuelles à la surface de la sphère mais aussi, en s’immergeant dans l’arbre, une cinquantaine d’espèces fossiles et remonter jusqu’à leur origine commune.  

 - Enfin, dans la Galerie 3D, le participant peut observer, sous tous les angles, 26 espèces emblématiques représentées en 3D taille réelle – notons ici la qualité de l'animation -, et découvrir une information remarquable ou insolite à leurs sujets. Quel plaisir de faire tournoyer le tigre, d'agrandir sa taille d'un geste, ou d'observer de près un morse ou une baleine à bosse…

L'expérience muséale est décidément en plein chambardement!  


Ecrivez à la rédaction : szannad@messortiesculture.com  


Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris