Au château La Coste, l'art a rendez-vous avec les vignobles
Credits image :
A 15 km d'Aix-en-Provence se trouve un lieu préservé et encore relativement peu connu où le terroir viticole rencontre le meilleur de l'art contemporain et de l'architecture. Ce lieu ouvert depuis 2004 a été voulu par un irlandais fort discret qui a fait fortune dans l'immobilier, Patrick McKillen. 

Les visiteurs cheminent autant qu'ils le souhaitent à travers un vaste domaine entre les pins, les oliviers, dans un superbe paysage vallonné de garrigue et de vignobles, et rencontrent des œuvres d'art qui s'intègrent parfaitement au décor, façon "land art". Et pour cause : elles ont été conçues spécialement pour La Coste. 

En arrivant, vous pourrez admirer le bâtiment principal du centre d'art, où se trouvent l'accueil et la boutique, conçu tout en béton brut par Tadao Ando – l'influence du Corbusier n'est pas loin. Sur le plan d'eau qui entoure le bâtiment et dans lequel  se reflètent ses lignes épurées, une grande araignée de Louise Bourgeois veille, et semble nous rappeler que nous sommes invités en pleine nature. De l'autre côté, c'est un mobile de Calder qui frémit au gré du vent, sans oublier un platane paré de colliers de perles d’Inox et de feuilles d’or, signé Jean-Michel Othoniel (c'est lui qui a conçu la station de métro Palais Royal à Paris, toute en boules de verre colorées qui ressemblent à des bijoux géants).  

On peut certes suivre les indications du plan pour trouver les œuvres qui jalonnent le parc (pas moins de 26, sur 220 hectares!), pour vivre un immense jeu de piste ; mais on peut aussi se perdre un peu, marcher de longues heures et se laisser surprendre par une cloche de méditation, une grotte humide qui ressemble à un nid à l'envers, une coupe métallique géante, un pavillon en bois japonisant, une chapelle fraîche, une horde de renards ou même des fleurs lumineuses, à la nuit tombée. 

Les promeneurs ne sont pas nombreux et le domaine si vaste qu'on a souvent l'impression d'être seul et hors du temps. Plusieurs chais ont également été transformés en lieux d'exposition, et permettent de montrer des œuvres différentes à chaque saison.  Sans compter les projections de films en plein air, les dégustations, les ateliers destinés aux enfants, ou encore les concerts.

Le lieu est propice à la randonnée entre amis ou en famille comme à l'émerveillement face à l'inventivité des artistes, mais aussi festif, grâce aux événements qui y sont organisés, et rien n'empêche de faire une pause pour goûter les (bons) vins locaux. Mais ce qu'il ne faudra surtout pas oublier, l'été, c'est votre bouteille d'eau!

Ecrivez à la rédaction : szannad@messortiesculture.com
Vous aussi, publiez vos propres articles
sur TartinesDeCulture !
Je m'inscris